Au cours de l’année 2017, de nombreux riverains, un peu partout en France, ont constaté des fissures dans leurs murs. Les zones les plus touchées concernent les sols contenant de l’argile (phénomène de retrait et gonflement des sols). Depuis, plusieurs collectifs ont été créés et plusieurs milliers de dossiers ont été déposés, afin de faire reconnaître l’état de catastrophe naturelle. En 2018, les sinistrés de 2017 sont inquiets : ils redoutent de nouvelles fissurations dans leur maison.

Fissuration et argile gonflante : la faute aux constructeurs ?

Il est courant, qu’à la suite d’un mouvement de terrain consécutif à la sécheresse, notamment lorsque les sols sont de nature argileuse, qu’apparaissent des sinistres sur les maisons. Ce phénomène est connu des sinistrés, des assureurs et des experts du bâtiment. La fissuration concerne majoritairement des maisons ayant des fondations superficielles. De fait, il est normal de s’interroger sur la responsabilité du constructeur. Consultez cet article pour en savoir plus.

 

Vous souhaitez prouver la responsabilité du constructeur ?
Faites vous aider

 

Qu’est ce qu’un tassement différentiel ? Quel lien avec la fissuration d’une maison ?

Le changement de la teneur en eau d’un terrain peut faire varier son volume. A condition, que le sol soit composé de particules argileuses en quantité importante. Certains sols argileux réagissent à la sécheresse en se rétractant et ils gonflent en période humide. Ces mouvements de terrain se manifestent par des mouvements non uniformes. On parle de tassement différentiel. Cette situation est susceptible d’engendrer des tensions sur le bâti et des fissures dans les points sensibles de ce dernier (angles des ouvertures par exemple). En savoir plus sur la notion de tassement différentiel

 

Recevez un devis pour une expertise fissures

 

Fissuration et catastrophe naturelle : préparez un dossier solide

Bon à savoir : l’état de catastrophe naturelle est reconnue pour un certain nombre de communes, ayant subi des mouvements de terrain, suite à la sécheresse et à la réhydratation des sols. Nos conseils pour savoir comment constituer un dossier sécheresse : cliquez-ici

 

Vos questions au jour le jour : fissuration des maisons en 2018

  • Fissures dans les murs: 2018 sera t-elle une année à sinistre ?
  • L’année 2018 sera t-elle sèche et que se produira t-il pour les maisons ?
  • Comment être indemnisé en 2018 pour fissuration lié à la sécheresse ?
  • Quels recours et indemnisations en cas de fissures sur une maison en 2018 ?